Textes publics°

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Textes publics°

Message  Erendis le 5/7/2012, 02:23

Propositions pour le wikikando sans notification contraire, je posterait ce texte sur le Wikikando dans la journée de vendredi :

Le Clan des Neuf Voiles est fondé en 250, après un Age Sombre dont les Ennéens (les membres du Clan des Neuf Voiles) ne savent que peu de chose.
Leurs origines disparaissent dans un cataclysme qui a jeté sur la mer une population disséminée de réfugiés. Durant des décennies, ces populations, isolées par la force des choses de leurs origines et de leurs compatriotes, ont évolué dans leur organisation, dans leurs croyances, dans leur culture.

Parallèlement à ce drame un Mal s'abat sur le Peuple en Exode, où qu'il soit. Un Mal qui s'étend en marques noires sur leur peau et qui les fait mourir dans une transe de Vérité. Les premiers temps, le Mal est très virulent et manque sans doute d'éradiquer purement et simplement les populations. Mais à mesure que les générations passent, il tarde de plus en plus à apparaître ou à se répandre parmi les individus. Mais il reste l'épée de Damoclès prêt à trancher la vie de tout Ennéen, du jour au lendemain.

Certaines populations moribondes parviennent à reprendre le cap de leur vie et à trouver un courant sur lequel voguer et se développer, tant et si bien que certains de ces courants se rejoignent, se redécouvrent et commencent à s'organiser.
Le Mal... leur fléau, devient leur lien indéfectible, car une raison de leur rejet des populations d'Orya, et la preuve qu'ils sont issus des mêmes origines.

En 250, neuf courants s'organisent donc et forment le Clan des Neuf Voiles, chaque Voile étant une population à la culture propre. Afin de voguer selon un même cap, le Clan décide d'élire à sa tête un Conseil de neuf individus, chargé de la gestion et de la politique du Clan et de régler les éventuels conflits inter-voiles. Mais ce Conseil des Neuf ne s'immisce pas dans la gestion interne de chaque Voiles, celles-ci restant indépendantes et libres de leur fonctionnement.


Les Neuf Voiles d'origines sont :
- La Voile de Féole est une Voile féodale rappelant beaucoup la culture des Baronnies. Elle est régie par des seigneurs qui luttent pour la suprématie d'une île. Ainsi, la Voile occupe toutes les petites îles des archipels énnéens.
Chaque île est donc un fief et ceux qui y vivent (sur la terre ou sur les côtes, dans des bateaux) sont les sujets du seigneur de l'île.
Les seigneurs qui n'ont pas la chance d'avoir une île, peuvent tout de même avoir un "fief", bien moins considéré : une flotte de navire. Ils peuvent, avec cette flotte, se placer en vassal d'un seigneur plus puissant (qui a une île) et profiter de ses côtes.
Cette Voile cherche donc à s'établir sur des terres et c'est avec envie qu'ils regardent les Marches ou les Baronnies. A force de rapprochement, ils ont acquis la concession renouvelable de la péninsule de Witchmuk dans les Baronnies de Soriak. Ils auraient tout à fait pu s'intégrer pleinement dans ces deux nations s'il n'y avait eu le Mal...
Inspiration visuelle : médiévale


- La Voile de Gynéthée est une théocratie matriarcale, dont la population, nomade ou semi-nomade, est répartie sur des navires et les navires regroupés en flotte. Chaque flotte regroupe les membres d'une même lignée maternelle. Ils vivent sur les côtes des îles qui leur appartiennent, et, s'ils exploitent leurs terres, ils se refusent à y construire leurs habitations.
La Voile de Gynéthée est régie par les prêtresses de Sountada (la Lune) et Hyèmisthrée (la Mer). Les hommes de cette Voile aident les femmes de leurs familles dans leurs tâches. Ils sont considérés avec respect et sont écoutés, mais les femmes, et surtout les mères, sont considérées comme plus aptes à diriger la Voile pour le bien de tous. Après la disparition de la Voile de Rafale-Gare, elle a récupéré les accords commerciaux avec les Medjay pour la route maritime des épices (1104), et ainsi bien implantée dans la Mer Mésogée, elle a contracté des accords commerciaux avec Fangor (1186).
Inspiration visuelle : antiquité grecque


- La Voile de Mascaret est une sociocratie égalitaire à l'esprit communautaire très poussé, et qui admet une grande liberté de moeurs. Cette Voile se retrouve sur toutes les mers et les rivières d'Orya en plus d'être présente sur les archipels énnéens, que ce soient en nomades ou sédentarisés, sur des navires solitaires ou dans des flottes importantes. Ses membres épicuriens, cultivés et honnêtessont ouverts aux autres cultures. Ils sont aussi connus pour ne prier aucun dieu.
Il est très difficile de savoir qui possède l'autorité dans un groupe de Mascaret car chacun semble parler pour tous. Il est également difficile de savoir avec qui on parle vraiment, de part les masques (notamment le masque à rets) ou les voiles qui peuvent cacher leurs visages.
Avant la formation du Clan, les Nains ont joué un rôle important dans leur Histoire en favorisant leur survie, c'est pourquoi, le Mascaret a une grande considération pour cette race, encore aujourd'hui. Par ailleurs, ils ont su s'allier avec le Clan MacLeod et possèdent désormais un comptoir sur la péninsule de Caedeyrn depuis 1004. Et c'est en partie grâce à eux que le port d'Emantorn a vu le jour 6 ans plus tard.
Par ailleurs, la Voile de Mascaret est très ami du peuple Hobbit : leur philosophie de vie coïncide bien avec celle des Mascarets (une vie simple et remplie de petits bonheurs). La présence des Voilés est bien acceptée car ils n'ont jamais eu la velléité de prendre pied sur leurs terres, et ils restent sur les berges de leurs rivières. Par ailleurs, ils sont les partenaires commerciaux privilégiés du Petit-Peuple. Coté Mascaret, les rivières de Comblebourg sont considérées comme des lieux paisibles et agréables, où l'esprit des gens est "sain".
De même, la quiétude toute elfique du port de Valergonath amène souvent le Mascaret à ses quais.
Inspiration visuelle : pantalon thai et tunique colorée + tous les autres styles d'Orya


- La Voile de Blech Ria a une histoire particulière. Il est écrit dans ses annales, qu'au moment du cataclysme une délégation de l'empire Mulkesh, déjà puissante à l'époque, a embarqué avec leurs ancêtres. Si bien qu'une population mulkeshite s'est mêlé avec les réfugiés. Ils ont "échoué" dans une partie de l'océan redoutée des marins de tout bord et connue aujourd'hui sous le nom de la Mer des Sargasses, où la navigation est entravée par le manque de vent et par des algues. Là, ils ont pu atteindre malgré tout un archipel corallien où le vent jamais ne souffle. Les décennies passant, les deux populations se sont mêlées, fusionnant les cultures. Ce mélange originel explique leurs liens avec les Mulkesh. D'ailleurs, une caste de la société Blech Ria est particulièrement respectée : celle des derviches.
Ils développèrent un savoir architectural particulier, devenant les maîtres de la croissance des coraux au-dessus du niveau de la mer pour les façonner en murailles et autres fonctionnalités. Ils réalisent également de magnifiques objets d'art en coraux.
Parallèlement, ils parvinrent à élaborer des techniques de navigation dans cette partie de l'océan sans vent, rendant leurs navires des plus véloces. Et ils finirent par réussir à en partir, retrouvant les autres courants près d'Orya où ils se sont sédentarisés sur deux îles aux accès contrôlés. Cependant, la Voile a toujours une partie de sa population basée dans l'atoll des origines, au milieu de la Mer des Sargasses.
Lors du retour vers Orya, un navire se perdit quelque part au nord : il sera la graine qui donnera naissance aux Graräv, que l'on retrouvera 950 ans plus tard.
Inspiration visuelle : arabisante


- La Voile des Innommés considère la performance personnelle réelle comme la plus haute des valeurs. Leur nom s'allonge à mesure qu'ils accomplissent des exploits, quel qu'en soit le domaine. La Voile est très dispersée et on peut les rencontrer dans tout Orya. Dans les archipels énnéens, ils se sont établis de manière plus ou moins pérenne dans des enclaves sur des îles globalement régies par d'autres Voiles du Clan.
Ils masquent leur visage et portent des atours d'autant plus clinquants que leur nom est long.
La Voile des Innommés a été, dans l'Histoire du Clan, la première à contracter un accord commercial avec une nation oryenne. Partageant des valeurs d'honneur assez similaire au final, cela fut fait avec le puissant Empire de Shinseiko en 567.
Inspiration visuelle : variable


- La Voile des Thanatonautes est telle une ombre, une rumeur. Rares sont ceux qui peuvent se targuer d'avoir vu l'un de leurs '''imposants navires noirs'''. Et ils en parlent généralement à contre-coeur, tant cette vision, et son souvenir, met souvent mal-à-l'aise. Et ils sont encore plus rares, ceux qui peuvent jurer avoir vu un membre de cette Voile. Certains prétendent que les navires Thanatonautes n'approchent jamais des terres car de mémoire de marins, on n'a jamais vu aucun de leur sombre navire dans les ports ou dans les rades.

Plus atteints que quiconque par le Mal, ils sont "ceux qui naviguent avec la Mort". Ils produisent des œuvres d'art que s'arrachent les hautes sphères d'Orya avec exaltations.

Inspiration visuelle : gothique

[/spoiler]est sans aucun doute, la plus ténébreuse du Clan. Elle est strictement nomade, ne vivant que sur la mer, sur des navires peints en noir, imposants et solitaires, voguant dans les archipels énnéens ou en pleine mer (ils sont les maîtres de la survie marine). On peut parfois les apercevoir sur les côtes oryennes où ils ne sont généralement pas les bienvenus.
A bord, tous les descendants d'une même lignée vivent ensemble. Ils ont un grand respect pour leur passé et leurs ancêtres, ainsi que pour tous ceux marqués du Mal. D'ailleurs, le Mal est particulièrement présent dans la Voile.
On dit que les ancêtres de ces Ennéens faisaient partie d'une flotte qui n'a trouvé aucune terre, ni même aucun signe de vie humaine extérieure durant des éons et ils ont du errer sur la mer, ne survivant que grâce à des actes que la morale de bien des peuples réprouve. Ce n'est qu'après bien des années qu'ils croisèrent enfin la route d'autres navires qui leur indiquèrent les rivages d'Orya. Mais par respect pour les sacrifices de leurs aïeux, ils choisirent de continuer à vivre comme ils l'avaient fait jusque-là, perpétuant toujours des rites infâmes. On les dit cannibales, on les dit incestueux, on les dit pas tout à fait morts, mais pas vraiment vivants... On les appellent aussi, les Corps-Mourants, et lorsque l'un d'eux meurt, on prétend que son corps est profané et que chaque parcelle en est sauvagement arrachée.
Rares sont ceux qui ont eu le courage de les approcher suffisamment longtemps pour savoir si tout cela est vérité ou rumeur. Et les autres Ennéens sont extrêmement discrets sur leurs sombres cousins.
Les Thanatonautes ont une âme torturée, tournée vers le passé et ses souffrances. Mais leur côté sulfureux, écorché vif, apporte également aux membres de cette Voile, une forme d'inspiration particulière qu'ils matérialisent dans des objets d'art que l'on s'arrache avec frisson dans les hautes sociétés d'Eturia, de Mulkesh ou même de Dun'Thor.[/spoiler]



- La Voile du Dragon de Sang : Cette Voile a disparue dès l'an 600 laissant une trace des plus indistinctes dans l'Histoire d'Orya.

Vers l'an 1200, la découverte d'une communauté d'Egarés dans l'hyperborée du monde (les Graräv, cf plus bas) a mené au constat que le gros des descendants de cette Voile avait trouvé refuge dans cette partie du monde et vénéraient les dragons. Ils ont officiellement réintégré le Clan dans la foulée. Pourtant, alors qu'Orya étant en grand trouble, la Voile a de nouveau fait sécession du Clan.

''Inspiration visuelle : variable avec quelques touches d'esthétique steampunk''

Spoiler:
Le Peuple du Dragon de Sang est une ancienne Voile qui vénérait les dragons et qui a été la plus à la pointe de la technologie. A l'aube de l'Histoire du Clan, elle a permis de dissuader les velléités hostiles, grâce à son unique navire... mais quel navire ! un mastodonte de métal, capable d'une puissance de feu jamais égalée : le Bastion, où vivait l'ensemble de la population de cette Voile (à peu de chose près). Ils ont toujours été extrêmement jaloux de leur savoir technique et même les autres Ennéens n'étaient pas admis sur le Bastion.

Mais vers l'an 600, le Patriarche de la Voile a décidé de disparaître... du jour au lendemain, pour éviter que leur savoir ne tombe entre les mains de personnes bien moins sages.

Sans aucune explication, l'énorme majorité de la Voile s'est volatilisée, ne laissant que quelques enfants dont les parents préféraient ne pas faire partager leur sort inconnu, et trop ignorant pour avoir quelque chose à divulguer sur la technologie.
inspiration visuel : steam


- La Voile de Physéma : La très discrète et mystérieuse Voile de la Physéma a disparu autour des années 1100. Elle était versée dans l'art alchimique et s'était établie dans la Mer Mésogée, sur les berges de Medjay.

Cette Voile ayant disparu peu avant la concrétisation d'une alliance entre elle et un peuple du désert Medjay, lorsque 5 ans plus tard, un comptoir est établi sur la [[péninsule d'Al Jazi]], les 9 Voiles, pour honorer la Voile perdue et son œuvre, la nomme du nom d'un navire emblématique de la Physéma reprenant le dialecte du désert : "Raf'AlGuard", le Cap des Lauriers. C'est la [[Voile de Gynéthée]] qui reprendra ensuite le flambeau de la route marine des épices.

Ses descendants refont cependant surface sous le nom des "Giels" lors la foire d'Edenorya de l'an 6.

'Inspiration visuelle : étrusque et amérindienne

Spoiler:
est une Voile qui a, très tôt, développé des relations avec les clans de Medjay. Elle a été le partenaire privilégié de la route maritime des épices dès 587. Elle était très versée dans l'alchimie et sa religion révérait des divinités aériennes. Malheureusement, il semblerait que le sort ce soit dramatiquement acharné sur cette Voile qui a perdu ses équipages un à un. Le dernier a disparu en 1100, peu avant la concrétisation de l'alliance entre Medjay et le Clan des Neuf Voiles. Ainsi, lorsque 5 ans plus tard, Medjay offrait au Clan d'établir un comptoir sur la péninsule d'Al Jazi, celui-ci, pour honorer la Voile perdue et son oeuvre, nomma le port selon le nom d'un navire emblématique de la Physéma reprenant le dialecte du désert : "Raf al-Gharr", le Cap des Lauriers. C'est la Voile de Gynéthée qui reprit le flambeau de la route marine des épices.


Les raisons et conditions de sa disparition restent troubles, si bien que son appartenance au Clan des 9 Voiles est aujourd'hui tout aussi flou.'



Mais si le Clan a perdu des Voiles, il en a également gagné au cours de son Histoire :

- La Voile de Ravencrest rassemble une population strictement nomade. Ils se regroupent en flottes plus ou moins nombreuses et voguent de côte en côte, oryennes ou énnéennes, se posant là où il leur semble plaisant de s'arrêter et repartant lorsque leurs exactions commencent à devenir dangereuses ou lorsque qu'ils ne trouvent plus assez d'intérêt à rester.
C'est la Voile la plus impétueuse, prompte à s'emporter et quelque peu méprisante pour les sédentaires, y compris leurs cousins Ennéens.
Leur culture s'articule autour de la dualité complémentaire : jour / nuit, homme / femme, vérité / mensonge... Par ailleurs, ils portent tous une pièce d'étoffe violette.
C'est une Voile passablement combative qui ne manque jamais une occasion d'attaquer une proie plus ou moins facile, surtout si ce sont des pirates.
Inspiration visuelle : variable


- La Voile des Kaern : Longtemps restés inconnus du reste du Clan de part leur établissement lointain, les Kaern on rejoint le Clan il y a quelques siècles.
Ce peuple vit dans un environnement assez rude au climat frais, et a du se battre contre des indigènes particulièrement sauvages pour s'établir sur une grande île perdue au milieu de l'océan boréale. Bien qu'il ait pu assoir leur suprématie, des conflits réguliers et meurtriers éclatent toujours.
Les Kaern ont la passion de la forge et il n'est pas d'art plus méritant à leur yeux que celui des armes. Pour preuve, le conseil décisionnel de la capitale Ostagar est généralement composé des plus grands maîtres forgerons et maîtres d'armes de la cité.

Hommes et femmes sont instruits dans l'art de la guerre et le pouvoir revient à celui qui est en droit de le recevoir : un homme charismatique capable de prendre des décisions, possesseur d'une terre et obtenant le soutien de la majorité de son peuple. Et cette hiérarchie s'établit du plus petit village à la plus grande ville.

L'aspect religieux est en charge des druides et druidesses et intimement lié au Mal. Ils vénèrent un trio de 3 déesses : la Vie, le Temps et la Mort ; le bleu, le jaune, et le rouge sont leurs couleurs.
La religion a une part importante dans la vie des Kaern et un Marqué sera considéré comme béni des déesses.

Inspiration visuelle : celte - gaulois


- La Voile Graräv est une Voile venue du grand Nord dont ils fendent les eaux gelées à bord de leurs drakkars. En 1200, une flotte de Blech Ria se perd dans les eaux septentrionales et redécouvre un passage vers une terre glacée où elle trouve une population montrant de rares traces du Mal : les Graräv. Ceux-ci ont, selon eux, toujours vécu sans rien connaître du monde extérieur.
Aujourd'hui, il est admis que c'est sans doute un navire Blech Ria qui s'est perdu avant la formation du Clan et qui a trouvé refuge sur ces contrées glacées. Là, les marins se sont mêlés aux autochtones pour finalement ne former qu'un peuple.

Inspiration visuelle : viking


- La Voile du Dragon de Sang : sur ce même territoire ont été retrouvés les descendants de la Voile du Dragon de Sang. Ils vivent en autonomie et en harmonie avec les natifs Graräv, mais ils ont tout oublié de leur maîtrise technologie et se sont reportés sur leur culte des dragons. Ils ont une organisation patriarcale et militaire.
Inspiration visuelle : variable

NB : les Dragons de Sang ont récemment refait sécession du Clan.



Il est difficile de tirer des généralités sur ce Clan tant ces branches aux moeurs étranges et déroutantes, sont disparates. Mais ce qui est clair, c'est qu'elles ont une origine commune et un sens de l'entre-aide indéfectible, et qu'elles ont la maîtrise des océans, même si elles subissent quelques déprédations de la part des pirates.


Actuellement, la population du Clan avoisine les 6 millions, avec des Voiles comptant de 30 000 à 2 millions d'individus.

La répartition des îles suit cette carte : (cf la dernière carte de ce post Géographie d'Orya, carte et répartition)


Sur chaque archipel, il y a une île cosmopolite "pour le Clan" (en blanc), gérée directement par le Conseil des Neuf et pour permettre aux Voiles nomades (Ravencrest et Corps Mourants), d'avoir un lieu neutre pour faire halte. Mais tous les Ennéens peuvent venir s'y s'installer si ce n'est pas de manière durable (pas plus de 9 ans).[/i]

Pfiou !

Des remarques ? des rajouts ? j'ai peut-être été maladroites dans la description des Innommés et les Graräv. Et pour les Ravencrest, en l'absence de réponse des intéressés, j'ai fait avec ce que j'avais.

La partie géographie est un peu à la va comme je te pousse, mais on fera mieux l'an prochain. La priorité me semblait être la présentation sociologique du Clan et des Voiles.


Dernière édition par Erendis le 17/6/2017, 15:33, édité 29 fois
avatar
Erendis
Admin

Messages : 4999
Date d'inscription : 12/11/2010
Localisation : Rennes, Bretagne Bleue

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes publics°

Message  Erendis le 8/7/2012, 05:12

Texte publié
avatar
Erendis
Admin

Messages : 4999
Date d'inscription : 12/11/2010
Localisation : Rennes, Bretagne Bleue

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes publics°

Message  Erendis le 1/3/2013, 00:18

texte publique dans la catégorie "Kandorya" du wiki pour décrire le dynamisme de la "délégation énnéenne" sur Kando.

Le Clan des Neuf Voiles sur Kandorya

1250 - L'arrivée
Chaque Voile a envoyé des émissaires officiels sur cette nouvelle terre et d'autres groupes aventureux se sont formés sous leur impulsion propre. Certaines sont arrivés plus rapidement que d'autres.

A leur arrivée, le Bourgmestre a jugé bon de rassembler dans un même camp les fiers montagnards Mainorat et les marins des Voiles, selon le découpage d'une étude elfique plus que douteuse (supposant que l'amour de la liberté devraient leur permettre de faire bon ménage). Mais si l'entente a été relativement cordiale (ou pour mieux dire, indifférente), les deux mondes restent aussi dissemblables que leurs lieux de vie et pour ce qui deviendra les prochaines foires d'Edenorya, les Voiles ont manifesté leur préférence d'y revenir en établissant leur propre camp dans une zone d'activités portuaires.

Les actions du Clan ont permis à celui-ci d'acquérir un fief (qui porte le nom de Rives-Corail) et certains groupes se sont clairement positionnés dans la théo-politique de l'île.


1251 - L'essor
L'année a vu la prise en main de leur fief et la naissance de la Guilde libre des Cartographes et des Explorateurs (GCE) qui, par son travail, a oeuvré pour ouvrir des voies de communications dans les territoires encore sauvages entre les différents fiefs.

Lors de la foire d'Edenorya, le Clan (je reste vague exprès, mais si vous voulez qu'on dise explicitement que c'est les Graräv + FDS, pas de souci) a acquis un nouveau fief et la Guilde a montré l'hégémonie de sa maîtrise des chemins : bon nombre de seigneurs se sont adressés à elle pour envoyer d'urgentes missives.


1252 - Le développement
Le second fief a été investi, la GCE a continué son oeuvre et une nouvelle structure, commerciale, cette fois, a vu le jour : la Compagnie de Commerce de Rives-Corail (CCRC).

J'ai proposé l'étiquette "Clan", sans détailler quel groupe a fait quoi pour 2 raisons :
- pour résumer
- pour faire corps face au reste du monde ; ça me semble important, face aux autres, de rester relativement vague sur qui fait quoi, c'est pourquoi, je n'ai pas précisé que les Graräv et les FDS on été les acteurs majeurs des récupérations de Fiefs, que le Mascaret est derrière la GCE ni que les Innommés sont à l'origine de la CCRC, où que nous comptons des Gardiens dans le Clan, qui tend à être plutôt affilié à la Reine.

Mais surtout pas pour créer l'impression, entre nous, que je voulais minimiser l'impact de vos actions !


Dernière édition par Erendis le 26/10/2014, 19:19, édité 6 fois
avatar
Erendis
Admin

Messages : 4999
Date d'inscription : 12/11/2010
Localisation : Rennes, Bretagne Bleue

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes publics°

Message  Erendis le 27/4/2013, 12:51

J'ai fait une demande dans la FAQ pour modifier notre présentation officielle qui est obsolète depuis un an.
http://forum.kandorya.com/viewtopic.php?f=88&t=3579&p=50890#p50890

Elle reprend le § "Premier coup d'oeil" de la page wiki

Et je propose également un texte pour que l'on soit visible dans l'onglet Monde à "groupe, peuple et territoire d'Orya", que je vous soumets présentement :

Il doit être en 3 points :
1 Présentation du groupe sous la forme souhaitée
2 Un mot sur votre groupe en Orya
3 Un mot sur votre groupe sur Kandorya 2012

Premier coup d’œil
(cf la présentation générale de la page wiki ou celle demandée en remplacement dans la FAQ)

Le Clan des Neuf Voiles sur Orya
Le Clan est basé sur 3 archipels entourant les côtes d’Orya. Mais on peut trouver ces marins sur toutes les mers et rivières du continent. Certaines Voiles ont des affinités importantes avec certaines nations d’Orya : Les Baronnies de Soriak, L’Empire de Shinseiko, Le Désert de Medjay, L’Empire Mulkesh, Les Clans de Caedeyrn, Comblebourg et la Tour de Fangor.

Sur la mer, le Clan s’oppose farouchement aux Pirates et cherche à garder une certaine indépendance vis-à-vis de la Guilde des Marchands. Mais c’est une peuplade globalement pacifique, même si certains sont vus comme des vagabonds voleurs de poulpes… et de bien d’autres choses ! D’ailleurs, des rumeurs parlent de rapt d’enfants qui viendraient grossir ensuite les rangs du Clan, afin de contrebalancer leur mortalité plus importante…

Le Clan des Neuf Voiles sur Kandorya
Depuis des siècles que nous vivons sur les flots, le Clan des 9 Voiles a enfin une opportunité, en totale équité avec les autres peuples, de revendiquer un sol où poser son hamac et son filet. Le Conseil des Neuf suggère que toutes les Voiles y envoient des équipages afin de les représenter dignement dans cette fabuleuse découverte, et former une ambassade, tel un camp d'Orya, sur les rives de celle qui déjà, se nomme Kandorya.

Qui, sait, peut-être, y trouverons-nous traces de notre passé oublié ?





Dernière édition par Erendis le 27/4/2013, 14:23, édité 1 fois
avatar
Erendis
Admin

Messages : 4999
Date d'inscription : 12/11/2010
Localisation : Rennes, Bretagne Bleue

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes publics°

Message  Brisecous le 27/4/2013, 13:44

rien à dire, ça me va.

Brisecous

Messages : 995
Date d'inscription : 17/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes publics°

Message  Erellouve le 27/4/2013, 15:00

c'est bien, bon bulot heu boulot!
avatar
Erellouve

Messages : 1374
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 30
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes publics°

Message  Caemgen le 29/4/2013, 09:19

Très bonne présentation. (je vous soumet celle pour les FDS dans la soirée)

Caemgen

Messages : 266
Date d'inscription : 27/07/2011
Age : 31
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes publics°

Message  Caemgen le 29/4/2013, 20:53

Voila à ajouter dans la partie Graräv.

A la grande surprise de tous, un peuple disparu et presque oublié de l’Histoire, fut découvert au sein de la voile Graäv : Les Fils du Dragon de Sang. Un peuple venerant les Dragons qui après un long exode, avaient trouvé refuge sur la banquise au sein des Graräv. Ce noble peuple de la banquise les avaient accueillis à bras ouvert pour finir par devenir Peuple-Frère pour ainsi former, natifs Grarav et Fils du Dragon de Sang, la Voile des Graräv.

Caemgen

Messages : 266
Date d'inscription : 27/07/2011
Age : 31
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes publics°

Message  Erendis le 29/4/2013, 23:45

ok ; le wiki t'ouvre les bras ! Wink
avatar
Erendis
Admin

Messages : 4999
Date d'inscription : 12/11/2010
Localisation : Rennes, Bretagne Bleue

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes publics°

Message  Erendis le 6/6/2013, 01:59

Texte sur le Mal (à destination des Toryens)
Origine

Inconnue


Histoire vécue

Quelques années après le cataclysme qui jeta une population sur les flots, parmi les rescapés en exil forcé, certains développent soudainement des marques noires qui se répandent sur la peau. Parallèlement à ce symptôme physique visible, le Marqué change de comportement lors de moment "d'absence". Ce phénomène est baptisé, le "Mal", et est pris comme une maladie ou une malédiction, selon les suppositions de chacun. Ce Mal semble se répandre très vite et aléatoirement sans aucune logique, si bien que même si certains ne développent pas ces Marques, tous se considèrent atteint. Aucun Ennéen n’a réussi à « guérir » du Mal.

Mais au fil des générations, le nombre de « Marqués », diminue en proportion jusqu’à atteindre un pourcentage stable, proche de 30 % au sein des Voile.

En 699, le Mal qui atteint certains membres des Neufs Voiles est désormais connue de tous.


Evolution du Mal

Certains ne développent jamais de symptômes visibles ; d'autres les développent à des âges divers. Par la suite, la vitesse de propagation et la formes des Marques et la fréquence des absences sont elles aussi variables.


Effets Connus

Un Ennéen atteindra difficilement la soixantaine (ceux ayant du sang non-humain ont une espérance de vie relative correspondante).

Plus un Ennéen est recouvert de Marques, plus il semble souvent être "ailleurs". Un trouble de la personnalité est clairement visible. Quand l’Ennéen revient à la réalité, il est toujours émerveillé par ce qui l’entoure pendant un court laps de temps, mais ne peut jamais l’expliquer.

Les états durant ces "absences" sont très variables d'un Marqué à l'autre (voire peut même varier pour un même Marqué). Et ainsi en va-t-il de son état en temps normal : certains souffriront beaucoup de leurs Marques, d'autres auront une vitalité incroyable...


Les rumeurs les plus folles circulent à son sujet :

- Le Mal se transmet par le sang et lorsqu'un individu souhaite devenir membre à part entière du Clan des Neuf Voiles, il doit boire une coupe remplie du sang mélangé des Ennéens présents.

- Lorsque leur mort est proche, les taches noires de leur peau exhalent une odeur marine.

- A la naissance, les bébés énnéens ont les mains et les pieds palmés et les médecins du Clan pratiquent une opération pour retirer les membranes. C'est la marque d'un ancien pacte passé avec des créatures aquatiques divines ou démoniaques. Certains prétendent que le Mal viendrait de ce pacte, soit parce qu'ils l'auraient brisé, soit parce qu'ils auraient pactisé avec des forces des Ténèbres.

- Si on a des relations sexuelles avec un ou une Ennéen(ne), on pourrait être contaminé ou immunisé (les sources sont contradictoires).

- Le Mal fait parti d'un "Grand Plan" d'une entité supérieure et lorsque les Ennéens ont une "absence", leur esprit part dans le plan de cette entité où il reçoivent des ordres ou sont conditionnés.

- Lorsqu'un Ennéen meurt avant que le Mal ne l'ait emporté, si un Toryen est dans les parages, le Mal se venge sur lui pour la mort de son porteur.

- Le caractère contagieux du Mal dépend des phases lunaires et serait paroxystique en Nouvelle Lune. (Mais... on vous a dit que ce n'était pas contagieux !!!" "Ouais, ouais, c'est ça !!")

- Certains puissants de ce monde consulteraient régulièrement les Ennéens pour connaître leur destinée, ce qui amèneraient le Clan des Neuf Voiles à posséder d'importantes connexions politiques.

- Il faut être sous l'eau pour comprendre le charabia d'un mourant.


La mort d’un Marqué

Le Mal peut emporter n'importe qui, n'importe quand (d'où une philosophie de vie particulière), même si les observations ont évidemment mis en lumière une corrélation entre le nombre / l'étendue des Marques et la Mort par le Mal. Après les premiers signes d'une mort imminente, le Mal finit de recouvrir le corps du Marqué en quelques heures.

A l'issu de ce laps de temps, un rituel est mis en place afin de préparer le mourant à libérer sa Vérité. Ainsi, quelques minutes avant sa mort, il parle. Ces dires sont complètements inintelligibles (et de nombreux érudit se sont penchés sur ce "dialecte", si s'en est un), mais dans tout ce charivari de mots ou de suite de son, viennent une ou plusieurs phrases en Ecumel ou Commun. Ces phrases sont des "Vérités" : ce qui est dit est forcément vrai. Mais l'importance de cette Vérité est très variable. Elle peut être anodine ou capitale, déjà connue ou non.

En revanche, il est une tendance connue que la Vérité concerne souvent les personnes les plus proches (physiquement) du mourant, au moment du rituel.
Certaines Voiles organisent des funérailles publiques pour le mourant. Chacun est invité à laisser une offrande pour la famille de celui qui va mourir sous leurs yeux, et à profiter d'une révélation qui sera déclamée à toute l'assemblée.

Les Ennéens qui meurt sans raison et sans qu'une seule Marque ne soit apparue, meurt également du Mal. Simplement, le Mal s'est tourné vers l'intérieur de l'individu et rien ne transparaît : ni les Marques, ni les absences, ni la Vérité. Des rituels ont été tenté pour faire libérer la Vérité malgré tout, mais en vain.


La transmission du Mal

Il se transmet héréditairement, et une personne adoptée par le Clan (humaine ou non) est atteinte du Mal au même titre que sa Voile d'adoption. Le Mal fait que, de manière générale, les autres peuples ne veulent pas intégrer des Ennéens à leurs communautés, même s'il n'est pas contagieux, et encore moins accepter des mariages mixtes, car même s'il n'est pas élevé au sein du Clan, un enfant né d'un Ennéen a de grande chance de développer les Marques et de mourir du Mal.


Recherche

Orya a été parcourue par les Ennéens, et des échanges de connaissances ce sont effectués entre les Ennéens et les autres peuples. La recherche du « remède » est une quête passive constante. Pour l’instant, cela n’a rien donné.

Y'a de l'intox dedans, c'est normal Wink


Dernière édition par Erendis le 28/7/2014, 01:05, édité 3 fois
avatar
Erendis
Admin

Messages : 4999
Date d'inscription : 12/11/2010
Localisation : Rennes, Bretagne Bleue

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes publics°

Message  Brisecous le 13/11/2013, 19:51

Je savais pas où poster ça...

Pour info : http://forum.kandorya.com/viewtopic.php?f=92&t=1967

Brisecous

Messages : 995
Date d'inscription : 17/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes publics°

Message  Crisald le 20/6/2014, 21:06

premier jet pour les Corps-Mourants (sil y a des détails que je peux rajouter...):


Certains pirates et Mulkeshs parlent de sombres voiles à l'horizon, de plus près, sculptées comme d'étranges navires-cathédrales entièrement noires et brillantes aux nombreuses incrustations de nacres. Certaines nuits, on pourrait penser à des lucioles au dessus de l'Océan. Ce sont les flottes des Thanatonautes, aussi appelés les Corps-mourants, une des Voiles du Clan des 9 Voiles.
N'allez surtout pas vous approcher d'eux avec des intentions querelleuses à moins que vous vouliez rejoindre les limbes ou finir dans leurs ventre... Ils ne recherchent pas le conflit mais ils savent très bien se défendre : quand ils n'éventrent pas vos navires avec leur Xifias (navires à profils d'espadons), ils vous les harponnent comme de vulgaires baleines grises.

La Voile des Corps Mourants est sans aucun doute, la plus ténébreuse du Clan. Elle est strictement nomade, ne vivant que sur la mer, sur des navires peints en noir, imposants et solitaires, voguant dans les archipels énnéens ou en pleine mer (ils sont les maîtres de la survie marine). On peut parfois les apercevoir sur les côtes oryennes où ils ne sont généralement pas les bienvenus.
A bord, tous les descendants d'une même lignée vivent ensemble. On peut penser que leurs villes  sont leur immense Nefs que des marins ont pu exceptionnellement voire loin au large.

Les Thanatonautes ont un grand respect pour leur passé et leurs ancêtres, ainsi que pour tous ceux marqués du Mal. D'ailleurs, le Mal est particulièrement présent dans la Voile. De source occulte, ils seraient en communications avec leurs défunts aïeux ce qui expliquerait leur spiritualité développée mais nullement portée vers les Dieux.

On dit que les ancêtres de ces Ennéens faisaient partie d'une flotte qui n'a trouvé aucune terre, ni même aucun signe de vie humaine extérieure durant des éons et ils ont du errer sur la mer, ne survivant que grâce à des actes que la morale de bien des peuples réprouve.

Ce n'est qu'après bien des dizains d'années, d'autres plus renseignés parlent de deux siècles, qu'ils croisèrent enfin la route d'autres navires qui leur indiquèrent les rivages d'Orya. Mais par respect pour les sacrifices de leurs aïeux, ils choisirent de continuer à vivre comme ils l'avaient fait jusque-là, perpétuant toujours des rites infâmes. On les dit cannibales, on les dit incestueux, on les dit pas tout à fait morts, mais pas vraiment vivants... On les appellent aussi, les Thanatonautes, et lorsque l'un d'eux meurt, on prétend que son corps est profané et que chaque parcelle en est sauvagement arrachée.
Rares sont ceux qui ont eu le courage de les approcher suffisamment longtemps pour savoir si tout cela est vérité ou rumeur. Et les autres Ennéens sont extrêmement discrets sur leurs sombres cousins.

Les Corps Mourants ont une âme torturée, tournée vers le passé et ses souffrances. Mais leur côté sulfureux, écorché vif, apporte également aux membres de cette Voile, une forme d'inspiration particulière, qu'ils matérialisent dans des objets d'art que l'on s'arrache avec frisson dans les hautes sociétés d'Eturia, de Mulkesh ou même de Dun'Thor. On murmure que ces œuvres ont des choses à raconter pour ceux à qui elles veulent bien parler. Mais il faut montrer patte blanche pour qu'un Corps-Mourant accepte de vous céder une œuvre de chez eux car ces objets d'arts ont une haute charge spirituelle pour eux comme un témoignage du Surmonde ou une parcelle de vision. Et s'il vous offre une, c'est un honneur.

Inspiration visuelle : gothique avec des nuances de métalleux ou lointaines d'elfes noirs
avatar
Crisald

Messages : 1149
Date d'inscription : 25/10/2013
Age : 35
Localisation : Marches de Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes publics°

Message  Erendis le 23/6/2014, 23:59

Crisald a écrit:Certains pirates et Mulkeshs parlent de sombres voiles à l'horizon, de plus près, sculptées comme d'étranges navires-cathédrales entièrement noires et brillantes aux nombreuses incrustations de nacres.
Je crois que ta phrase est assez maladroite ^^

Ce sont les flottes des Thanatonautes, aussi appelés les Corps-Mourants, une des Voiles du Clan des 9 Voiles.
Cette idée des 2 noms est redite plus bas.

Je pense qu'il faudrait amoindrir grandement la description générale pour laisser la part belle à une page wiki spécifique. Tu as repris quasi tel quel ce qu'on avait écrit auparavant, mais du coup, il y a des redites.

Je te propose ceci pour le § rapide de présentation sur la page des Neuf Voiles :

La Voile des Corps Mourants est telle une ombre, une rumeur. Rares sont ceux qui peuvent se targuer d'avoir vu l'un de leurs imposants navires. Et ils en parlent généralement à contre-coeur, tant cette vision, et son souvenir, met souvent mal-à-l'aise. Et ils sont encore plus rares, ceux qui peuvent jurer avoir vu un membre de cette Voile. Si bien que l'on suppose que certains de leurs navires ne sont pas habités... voguant au gré des vents, sans maître à bord, si ce n'est la main d'un destin tortueux...


Et ceci pour la page wiki spécifique :

Ceux qui osent s'aventurer loin des rivages d'Orya en reviennent parfois avec d'étranges récits.
Certains racontent avoir vu à l'horizon, la noirceur de la nuit venir tremper ses étoiles dans l'océan. D'autres, naviguant en plein brouillard, auraient failli se faire broyer comme un rien par la masse imposante d'une nef-manoir, sculptée comme une gigantesque cathédrale flottante, entièrement noire et brillant de ses nombreuses incrustations de nacres. Et si une nuée innombrable de lucioles semblait passer au-dessus d'eux, certains jurent avoir vu de toutes autres lumières à plusieurs mètres sous la surface de l'eau !

Sous la clarté du Soleil, ces étranges apparitions sont comme des sculptures sombres et inquiétantes, dressant leurs éperons torturés dans toutes les directions. Ce sont les nef-mères
[mot inventé sur le tas ; tu aimes ? ^^] des Corps Mourants, une Voile du Clan des Neuf Voiles. Autour, des navires plus petits et plus maniables s'ébattent comme autant de rejetons d'un majestueux cygne noir.

[image à l'appui]

N'allez surtout pas vous approcher d'eux avec des intentions querelleuses, à moins de vouloir rejoindre les limbes, ou finir dans leurs marmites...

Ils ne recherchent pas le conflit mais ils savent très bien se défendre

Ca j'enlèverai pour garder l'idée d'une possible menace. Sinon, tu perds l'aura inquiétante qu'ils dégagent.

quand ils n'éventrent pas vos navires avec leur Xifias (navires à profils d'espadons), ils vous les harponnent comme de vulgaires baleines grises...

La Voile des Corps Mourants est sans aucun doute, la plus ténébreuse du Clan. Elle est strictement nomade, ne vivant que sur la mer, sur des navires peints en noir, imposants et solitaires, voguant dans les archipels Ennéens ou en pleine mer (ils sont les maîtres de la survie marine). On peut parfois les apercevoir sur les côtes oryennes où ils ne sont généralement pas les bienvenus.

A bord, tous les descendants d'une même lignée vivent ensemble. On peut penser que leurs villes sont leur immense Nefs que des marins ont pu exceptionnellement voire loin au large.

Ils ont un grand respect pour leur passé et leurs ancêtres, ainsi que pour tous ceux marqués du Mal. D'ailleurs, le Mal est particulièrement présent dans la Voile. De source occulte, ils seraient en communications avec leurs défunts aïeux ce qui expliquerait leur spiritualité développée mais nullement portée vers les Dieux.

On dit que les ancêtres de ces Ennéens faisaient partie d'une flotte qui n'a trouvé aucune terre, ni même aucun signe de vie humaine extérieure durant des éons et ils ont du errer sur la mer, ne survivant que grâce à des actes que la morale de bien des peuples réprouve.

Ce n'est qu'après bien des dizains d'années, d'autres plus renseignés parlent de deux siècles, qu'ils croisèrent enfin la route d'autres navires qui leur indiquèrent les rivages d'Orya. Mais par respect pour les sacrifices de leurs aïeux, ils choisirent de continuer à vivre comme ils l'avaient fait jusque-là, perpétuant toujours des rites infâmes. On les dit cannibales, on les dit incestueux, on les dit pas tout à fait morts, mais pas vraiment vivants... On les appellent aussi, les Thanatonautes, et lorsque l'un d'eux meurt, on prétend que son corps est profané et que chaque parcelle en est sauvagement arrachée.
Rares sont ceux qui ont eu le courage de les approcher suffisamment longtemps pour savoir si tout cela est vérité ou rumeur. Et les autres Ennéens sont extrêmement discrets sur leurs sombres cousins.

Les Corps Mourants ont une âme torturée, tournée vers le passé et ses souffrances. Mais leur côté sulfureux, écorché vif, apporte également aux membres de cette Voile, une forme d'inspiration particulière, qu'ils matérialisent dans des objets d'art que l'on s'arrache avec frisson dans les hautes sociétés d'Eturia, de Mulkesh ou même de Dun'Thor. On murmure que ces œuvres ont des choses à raconter pour ceux à qui elles veulent bien parler. Mais il faut montrer patte blanche pour qu'un Corps Mourant accepte de vous céder une œuvre de chez eux car ces objets d'arts ont une haute charge spirituelle pour eux comme un témoignage du Surmonde ou une parcelle de vision. Et s'il vous en offre une, c'est un honneur.

Inspiration visuelle : gothique avec des nuances de métalleux ou lointaines d'elfes noirs
avatar
Erendis
Admin

Messages : 4999
Date d'inscription : 12/11/2010
Localisation : Rennes, Bretagne Bleue

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes publics°

Message  Crisald le 24/6/2014, 02:40

Nef-mère, je ne sais pas. Nef-ruche? Ou reprend-ton l'expression trouvé par Louis-Quentin? "Ile Noire" en précisant qu'elle flotte?

Les Nefs qui vont au Nord seront capable de casser la glace grâce à la solidité du bois et à l’inertie de la masse. Ce peut être aussi effroyable quand on craint être sur sa route...

Et j'aime beaucoup l’allusion aux lumières sous l'eau (voire peut-être dans quelles zones maritimes on peut voir en profondeur - pour le BG interne 9V), et imaginer les étoiles glisser du ciel jusqu’à effleurer l'océan, c'est poétique ^^
avatar
Crisald

Messages : 1149
Date d'inscription : 25/10/2013
Age : 35
Localisation : Marches de Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes publics°

Message  Erendis le 24/6/2014, 12:58

merci, mais c'est à partir de tes idées que j'ai écrit ^^

(allez hop, échange de fleur ^^ flower )
avatar
Erendis
Admin

Messages : 4999
Date d'inscription : 12/11/2010
Localisation : Rennes, Bretagne Bleue

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes publics°

Message  Crisald le 28/6/2014, 11:06

pour écrire sur le wiki, ça se fait comment? je crée la page ou ce sont les orgas qui le font?

et pour le remplacement du texte concernant les CM sur la page des 9 voiles? Qui s'en charge?
avatar
Crisald

Messages : 1149
Date d'inscription : 25/10/2013
Age : 35
Localisation : Marches de Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes publics°

Message  Lyx le 28/6/2014, 12:37

Ce sont les joueurs qui gèrent le contenu du WIKI ... donc vas-y fais toi plaisir :-)
avatar
Lyx
Admin

Messages : 684
Date d'inscription : 13/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes publics°

Message  Erendis le 6/9/2015, 16:09

La Voile des Kaern : Longtemps restés inconnus du reste du Clan de part leur établissement lointain, les Kaern on rejoint le Clan il y a quelques siècles.
Ce peuple vit dans un environnement assez rude au climat frais, et a du se battre contre des indigènes particulièrement sauvages pour s'établir sur une grande île perdue au milieu de l'océan boréale. Bien qu'il ait pu assoir leur suprématie, des conflits réguliers et meurtriers éclatent toujours.
Les Kaern ont la passion de la forge et il n'est pas d'art plus méritant à leur yeux que celui des armes. Pour preuve, le conseil décisionnel de la capitale Ostagar est généralement composé des plus grands maîtres forgerons et maîtres d'armes de la cité.

Hommes et femmes sont instruits dans l'art de la guerre et le pouvoir revient à celui qui est en droit de le recevoir : un homme charismatique capable de prendre des décisions, possesseur d'une terre et obtenant le soutien de la majorité de son peuple. Et cette hiérarchie s'établit du plus petit village à la plus grande ville.

L'aspect religieux est en charge des druides et druidesses et intimement lié au Mal. Ils vénèrent un trio de 3 déesses : la Vie, le Temps et la Mort ; le bleu, le jaune, et le rouge sont leurs couleurs.
La religion a une part importante dans la vie des Kaern et un Marqué sera considéré comme béni des déesses.

Inspiration visuelle : celte - gaulois
avatar
Erendis
Admin

Messages : 4999
Date d'inscription : 12/11/2010
Localisation : Rennes, Bretagne Bleue

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes publics°

Message  yknarf88 le 14/10/2015, 16:40

sur le premier post la description Graräv est sous l'intitulé voile Kaern....merci de changer Smile
avatar
yknarf88

Messages : 498
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 29
Localisation : île de Kandorya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes publics°

Message  Erendis le 14/10/2015, 16:54

J'ai harmonisé les sauts de ligne ; est-ce plus clair ainsi ?

Mais les Graräv n'étaient pas référencés sous l'entrée "Kaern" ; ils avaient la leur (un tiret et une colorisation propre). C'est juste qu'ils sont indiqué après les Kaern Very Happy
avatar
Erendis
Admin

Messages : 4999
Date d'inscription : 12/11/2010
Localisation : Rennes, Bretagne Bleue

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes publics°

Message  ShunErrian le 18/10/2015, 21:53

le texte qui suit la description Kaern n'a rien a voir avec eux a priori et concerne les Graräv, je pense que c'est ce que voulait dire yknarf88.

_________________
par delà la lumière, par delà les ténèbres, tout se mêle et la nuance disparait...
avatar
ShunErrian

Messages : 728
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 32
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes publics°

Message  Erendis le 19/10/2015, 00:09

Ah oui, autant pour moi ; j'ai mis de l'espace. D'ailleurs, les Kaern, ce serait cool de répondre à mon message proposant une description de votre Voile ! (un peu plus haut sur cette page)
avatar
Erendis
Admin

Messages : 4999
Date d'inscription : 12/11/2010
Localisation : Rennes, Bretagne Bleue

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes publics°

Message  Baerg Oelsdern le 20/10/2015, 13:40

La description un peu plus haut semble à jour, je fais remonter l'info pour confirmer.
avatar
Baerg Oelsdern

Messages : 315
Date d'inscription : 16/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes publics°

Message  Danis le 21/10/2015, 00:33

Des que vous avez vôtres présentation terminé je la ferais passer dans l organisation principal afin qu elle sois sur le site kando et dans les papiers organisation Smile

Danis

Messages : 230
Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes publics°

Message  yknarf88 le 21/10/2015, 14:33

le descriptif Graräv est toujours au dessus du nom de la voile, du tout c'est mal compréhensible ...c'est comme un titre à la fin du bouquin quoi.
avatar
yknarf88

Messages : 498
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 29
Localisation : île de Kandorya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes publics°

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum